J52 – J56 : Le Lac Baïkal (du 24/08 au 29/08/2010)

J52 – 24/08/2010 

Nous arrivons enfin à l’étape qui nous fait tant rêver, le Lac Baikal, qui symbolise un peu la fin de notre périple russe. Pour profiter à mort de ces quelques jours, nous nous dirigeons immédiatement vers l’office du tourisme. Les employés ici ne savent pas tous parler anglais, mais ils maîtrisent tous très bien le mot « money ». Ils nous vendent du rêve et nous concoctent un programme sur mesure : vélo le premier jour, plongée sous marine le second, puis randonnée à cheval et bivouac sur le lac. Que du bonheur ! 

Et enfin, pour bien terminer cette première journée, et bien commencer notre séjour ici, on fini par un petit tour sur le lac à bord d’un bateau de pêche. img6282.jpg 

J53 et J54 – 25 et 26/08/2010 En définitive, notre programme de rêve s’avère être une chimère, l’agence n’avait pas assez de vélo pour nous tous, et on a dû se séparer en deux groupes : un groupe VTT et l’autre en baptême de plongée, et vice et versa le lendemain ! 

Bon, le VTT est une activité assez peu répandue, d’où la qualité médiocre de leurs engins. D’un autre côté cela nous oblige à nous surpasser : on roule sur des vélos pourris et sur des routes pourries, mais on roule quand même super vite, question de motivation. Il faut dire que depuis l’Ukraine des hordes de chiens sauvages, croisement de loups et d’ours, errent dans les rues. D’habitude pas de problème, on est en voiture, mais cette fois on est en vélo… img6392.jpg 

En ce qui concerne la plongée, ce fut une véritable découverte pour nous quatre, mêlant sentiment d’excitation et d’appréhension. Surtout quand Andreï, notre maître plongeur, nous a expliqué les principales règles de la plongée : -          Si tu remontes trop vite, « BOUM !!!» -          Si tu respires pas régulièrement, « BOUM !!!» -          Et si tu descends trop vite… bin « BOUM !!! » aussi 

Mais finalement le fameux « BOUM » n’eu pas lieu, on a suivi ses instructions à la lettre. C’était une super aventure avec un guide génial, et heureusement anglophone : une plongée à 10m dans une eau à 10°. img3404.jpg 

Et après la plongée, on s’est vu offrir le café le plus atypique de notre voyage. Dans les locaux du club de plongée on fait la connaissance du plus vieux plongeur du lac, vétéran de la guerre du Vietnam. L’après-midi se poursuit sur fond de chants guerriers (en français s’il vous plait !), c’est qu’il en a vu du pays, notre « frogman ». Et le bonhomme se targue d’avoir buté du ricain avec un sourire plein de dents en or 24 carats, vestige de ses années de service dans la Navy russe. Le plongeur de nous expliquer : 

« Vous savez, pour ne pas être repéré par les bulles d’air à la surface de l’eau, les hommes-grenouilles de l’époque recyclaient leur oxygène. Mais respirer de l’air trop chargé en oxygène nous détruisait les dents…» J55 – 27/08/2010 

C’est aujourd’hui le jour de notre randonnée à cheval. Rendez-vous 10h au port pour prendre le bateau en direction de Bolshicate, petit bourg du Baïkal paumé de chez paumé, accessible uniquement en bateau ou à cheval. Ca tombe bien c’est pour le cheval qu’on est là, le but étant de rallier Listvianka, notre point de départ. Mais comme la veille, problème : le représentant du syndicat d’initiative nous annonce qu’il n’y aura pas de bateau. 

Or, pas de bateau, pas de cheval. Et pas de cheval… pas de cheval. Comme solution de secours, l’agence nous propose un autre bateau. Très gros qu’ils disent. Et payant… donc on paye. Arrivés à Bolshicate nous faisons la connaissance de deux hollandais qui nous ont pas mal aidé par la suite. Ils parlaient russe et anglais, parfait pour faire la traduction, mais ils parlaient même pas français ces gros nazes ! 

Nous  partons sous un temps assez menaçant, heureusement que le guide nous a prêté des K-way. C’est ainsi que Mat et Steph se sont mués en Mister Pink… img3407.jpg 

« Mais pourquoi c’est moi Mister Pink ? » Arrivés au haras, enfin à l’enclos, on se retrouve avec la fille cachée de Rambo qui, à 9 ans, se taille déjà ses propres kalachnikovs et ses flingues à silencieux dans des planches de bois. Les russes, belliqueux ?  meuuuh non ! 

La rando se déroule à la perfection, malgré les routes boueuses et un petit crachin typiquement breton. img3426.jpg 

Au menu de midi, de l’Omul grillé, le fameux poisson local. Notre guide fait partir le feu avec pour seul matos un bout d’écorce et UNE allumette ! Quand on pense que nous il nous en faut trois rien que pour faire partir un chauffe-plat en matière inflammable… Ca calme. img3480.jpg 

Autre accroc à notre programme, le bivouac au bord du lac s’est changé en hôtel à Irkoutsk à cause de la pluie. J56 et J57 – 28 et 29/08/2010 

On entame la route pour Oulan-Oude, et cette fois le temps est avec nous. De la route on aperçoit en contrebas un endroit idyllique pour camper, entre le Baïkal et le Circum-Baïkal, le train qui comme son nom l’indique fait le tour du Lac. img6747.jpg 

Pendant une de ses séances quotidienne de photo de coucher de soleil sur le Lac, et après une bonne cinquantaine de photo sur le côté gauche, Dav se décide à photographier le lever de lune côté droit. C’est alors qu’il tombe nez à nez avec la lune. Ou plutôt avec des lunes : un groupe de mamies naturistes piquant une tête dans le Baïkal. Pour mémoire, l’eau est à 10°… On s’apprête ensuite à manger nos rations de combat et à faire un feu, mais le bois ne prend pas. On commence à regretter notre guide de cheval qui fait du feu avec une allumette sous la pluie. C’est alors que trois filles russes viennent nous aider. Elles apportent un livre pour lancer le feu, puis un type arrive et entreprend de nous couper du bois à la hache, mais c’est pas très convaincant… 

img6833.jpg Quand le feu s’éteint encore une fois super rapidement, le type nous invite à le suivre à leur campement 30m plus loin. C’est en fait un groupe de 15 personnes où nous retrouvons nos mamies naturistes (habillées cette fois) et qui s’avèrent super sympa ! Ils nous invitent à festoyer avec eux, on se croirait dans Asterix chez les Slaves. Après l’entrée, le plat, le dessert et le thé, il y a re-entrée, re-plat, re-dessert et re-thé. On trinque à la Vodka à la russe, on a chanté la Marseillaise et Une bécasse, eux ont chanté des chansons russes. 

img6851.jpg Après la troisième tournée de poularde (à 2h du mat) on fini par aller se coucher. C’était la soirée la plus originale et la plus mémorable du voyage ! 

Lever pas si matinal dans le village gaulois des russes. On les retrouve à la même place que la veille : à table, chez eux il est tout le temps midi douze… Au menu du petit dej’, viande, charcuterie, des fruits, du thé. Bref, ils ont juste remplacé la poularde par du mouton. Après des au-revoir chaleureux, échange de mail et photo collective, on quitte nos amis russes pour Oulan-Oude. On fait nos derniers adieux au Lac Baïkal… 

img6879.jpg  On part donc pour la Mongolie, où parait-il les connections internet sont très aléatoires. Notre prochaine intervention sur le blog se fera donc… un de ces jours ! img6960.jpg  A bientôt !!! 

5 Réponses à “J52 – J56 : Le Lac Baïkal (du 24/08 au 29/08/2010)”

  1. Emilie dit :

    Coucou les ptits gars!
    Je lis vos péripéties avec beaucoup d’attention, et je vous avoue que les commentaires me font bien marrer, et les photos donnent envie de partir (sauf celle où stephane est déguisé en capote géante!) Bon courage pour la suite, bravo et à trés vite. Bises

  2. boulette dit :

    Salut les gars, il y a pas à dire autour d’un godet il y a une certaine convivialité qui se crée!!!
    Pour mister pink, c’est dommage que vous n’ayez pas mis la capuche vous auriez pu faire une pub pour les préservatifs^^

    Force et robustesse sur les terres arides de Mongolie!!

    Bisous les boulis

  3. alexisGS dit :

    Coucou!
    Je ne pensais pas que des rencontres aussi sympa pouvaient vous arriver dans ces terres reculées mais je vois qu’au contraire elles se font!
    La plongée a du être inoubliable même dans une eau très glace!!
    Petite blague pour détendre enfin : (on ne se refait pas!)
    Savez vous pourquoi Maximus?… Parce que Mario bross!!!!
    (willow est le responsable je balance lol)
    allez biz à tous!!!! On pense fort à vous!

  4. Willow dit :

    T’es Monsieur Pink parce que t’es une pédale !!!
    Folle aventure qu’est le lac Baikal ! Paysage magnifique et super dépaysant, locaux très accueillant (ils boivent et mangent tt le tps, mais qu’est ce que je fous ici !!). J’attends avec impatience votre arrivée en Mongolie sur les terres de nos ancêtres.
    Gros becaux.

    PS : Alex, assume un peu tes jeux de mots à 2frcs 6 sous… pourquoi Maximus… pas du tout mon genre de faire des jeux de mots de la sorte !

  5. Al Capote dit :

    Je kiffes votre guide avec sa hache, sa tenue camouflage, son allumette et son bout d’bois.

Laisser un commentaire