J46 à J48 – Vers Krasnoiarsk (18/08 au 20/08)

Peu après notre départ de Novossibirsk, nous atteignons la barre symbolique des 10000 kilomètres parcourus depuis notre départ. Et comme ce n’est pas suffisant, on décide de faire encore un petit détour par la ville paraît-il très jolie de Tomsk, le « joyaux oublié de Sibérie » selon notre guide touristique, que nous atteignons en fin de journée malgré une route dégueulasse.

Finalement, pas grand chose à voir à part des chiens boîteux et quelques maisons en bois joliement sculptées

img4937.jpg

Si il y a bien une chose dont les Russes de Sibérie ne manquent pas, c’est le bois. Sorti des grandes agglomérations aux blocs de bêton Staliniens, on voit fleurir des petites maisons très typiques de la Sibérie dont les portes et les fenêtres sont particulièrement travaillées.

 Après la visite de Tomsk, on repart pour 600 bornes de route vers Krasnoiarsk, de nuit s’il vous plaît, et comme les Russes sont aussi fans des panneaux indicateurs que nous des routes Ukrainiennes, on se perd et on rajoute 100 kilomètres à notre compteur. Et au petit matin on arrive en vue de Krasnoiarsk où nous sommes accueullis par un magnifique levé de soleil typiquement Sibérien et par une marchande de souvenirs typiquement Sibérienne mais pas franchement magnifique.

img5053.jpg

Beaucoup de sang a dû couler cette nuit…  

 

img5074.jpg

Une marchande de souvenirs qui nous a fait découvrir la culture culinaire locale: elle nous a donné a manger des pommes de pain…

On prend un hôtel en ville, qui est un point de départ pour faire des randos. Ca tombe bien, à trop faire de voiture on commençait légèrement à s’encroûter. On fait donc notre randonnée vers le sommet Takmak Stolby en remontant à pieds une piste de ski niveau noire Olympique minimum. En récompense, la vue qui nous est offerte sur la vallée de Krasnoiarsk est sublime.

img5281.jpg

Définitivement, une piste de ski, c’est plus facile à descendre qu’à monter…

 

img5420.jpg

 

img5450.jpg

img5526.jpg

Mathias en a profité pour escalader tout ce qui était escaladable, et même ce qui l’était moins. Il ne manquait plus que la toile pour en faire un Spiderman local.

 img5546.jpg

Steph a lui choisi d’imiter Tarzan. Jane est bien loin maintenant…

De retour à la station et pour terminer la journée, nous nous adonnons à diverses activités à sensations fortes:  tyrolienne, luge d’été…

Finalement Krasnoiarsk a été une étape très sympatique, qui nous a permis de recharger les batteries avant de nous attaquer aux 1000 kilomètres qui nous séparent du lac Baïkal.

 

 

2 Réponses à “J46 à J48 – Vers Krasnoiarsk (18/08 au 20/08)”

  1. Papmom dit :

    Bonjour les gars,

    Bravo pour le blog, qui nous permet de vous suivre à travers les photos et les commentaires.
    Nous ne savions pas qu’il y avait Superman et Tarzan en Sibérie. Les loups n’ont qu’à bien se tenir.
    Continuez bien votre voyage tout en étant prudents.

    Bisous à vous quatre.

    Coucou Stéph.
    Pap et Mom

  2. Boulette dit :

    Salut les garçons,
    Je vois qu’on a tous réagi lentement à la publication de votre « news » mais vous ne nous avez pas habitué à communiquer autant avec nous en si peu de temps mais attention je ne m’en plains pas du tout!!!

    Au faite joyeux kilométreversaire!! 1000bornes ça se faite!!

    Gros bisous à vous 4

Laisser un commentaire